AKAFA – Association of Kontemporary African Art, est une association belge créée en 2018.
Elle a pour objectif la création, la diffusion et/ou la promotion de l’expression de l’art contemporain africain sous ses différentes formes.
Basée au cœur de la capitale européenne, l’association répond également au besoin d’une meilleure
représentation et d’une professionnalisation de ses artistes membres en leur proposant différent service
juridique et contractuel. L’art contemporain africain a ces dernières années, littéralement investi les expositions et les galeries du monde entier.
Paris, donne le ton dès 1989 en proposant « Magiciens de la Terre », une exposition d’arts contemporains
« non – occidentaux » mise en scène simultanément au centre Georges – Pompidou et à la Grande Halle de la Villette.
Sur le continent Africain, le musée de la Fondation Zinsou voit le jour en février 2013 au Bénin, suivi en 2017
par l’Afrique du Sud qui offre au monde le plus grand musée privé d’art contemporain africain, le Zeitz MOCAA.
Plus récemment, le Sénégal a inauguré fin 2018 un musée consacré aux « civilisations noires » à Dakar et la République Démocratique du Congo n’est pas en reste puisqu’en ce moment même, s’érige à Kinshasa un Musée de l’Afrique.

Parmi les ambassadeurs et fervents défenseurs de l’art Africain on retrouve Sindika Dokolo, qui avec maintenant environ 5.000 œuvres d’art détient la plus importante collection d’art africain contemporain.
S’il est vrai que quelques-uns parviennent à tirer leur épingle du jeu, la majorité des artistes Africains souffrent de la dimension ethnique systématiquement attribuée à leurs œuvres.
Beaucoup ne disposent pas non plus des ressources humaines et financières nécessaires qui leur ouvriraient les portes des Biennales de Venise et autres Art Fair.

En proposant une vitrine internationale aux artistes africains, l’AKAFA les place au cœur d’un processus de reconnaissance selon des paradigmes propres mais avec les règles impitoyables et rigoureuses du monde de l’art.
L’AKAFA appelle également à la conscientisation et au soutien des gouvernements africains sur l’immense richesse que représente l’Art Contemporain Africain au niveau international.

Plateforme de talents, d’événements culturels, point de rencontre, d’échanges, de conseils et de défenses des artistes, l’AKAFA rend possible la reconnaissance véritable d’un courant qualifié à tort d’émergent.

Notre objectif est de sensibiliser et faire participer les grands acteurs du milieu artistiques tels que les galeristes, mécènes, collectionneurs, amateurs d’art, écoles d’art, influenceurs et musées dans le but valoriser les œuvres des artistes afro-descendants en Europe d’abord et partout dans le monde.